Approches Interdisciplinaires du Web

Suivez les évenements liés au projet de master AIW

3 questions aux fondateurs du WSRI, avec Sir Tim Berners-Lee, Dame Wendy Hall, Nigel Shadbolt et Leslie Carr.

with 4 comments

Pour regarder cette vidéo en mode plein écran, c’est par !

Version anglaise, c’est ici

Written by Gaia403

27 mars 2009 à 12:21

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. A part Nigel Shalbolt qui a cité quelques questions fondamentales (mais très générale : structure, dynamique locale, évolution du Web), les autres pères (et mère) fondateurs ne donnent pas l’impression d’avoir en tête de véritables programmes de recherche. La vidéo donne la sensation désagréable qu’un mécanisme de spéculation collectif produit le développement de ces ‘Sciences du Web’ : tout le monde veut rester « proactif » (!) face aux nouveautés du Web et donc s’impliquer dans la création des Sciences du Web … sans pour autant que ses objectifs soient très clairs ! Bon, post pas très constructif. Désolé. Sinon, avez-vous assisté à la présentation de travaux de recherche concret et stimulant durant cette semaine ?

    laurent

    30 mars 2009 at 6:10

  2. Very good video Dilara! A very good summary of the conference!

    Alex

    30 mars 2009 at 9:17

  3. @laurent > Je pense qu’il est assez difficile de donner des réponses à des questions fondamentales dans ce type de formats.

    Sir Tim Berners-Lee évoque tout de même l’objectif central de la science du Web (avec la philosophie en son centre, le « génie philosophique » plus précisément) qui est de comprendre et construire un meilleur Web (neutre, solide, opérationnel…) afin de mieux servir l’humanité. Personnellement, je prends cette objectif au sérieux, bien qu’il l’évoque avec le sourire ;-)

    En ce qui concerne les programmes de recherches universitaires stricto sensu, ils sont en cours de construction et de validation. En vous lisant, j’ai le sentiment que vous désirez retrouver dans la science du web les traits de la science telle que nous la connaissons aujourd’hui : cloisonnée dans de multiples disciplines, avec des frontières bien définies. Avant d’en arriver là, la science a connu un long processus d’institutionnalisation. Or, la science du web n’en est qu’à ses débuts. Elle impose, par la nature inédite de son objet d’étude,le web (outil également usité dans le cadre de recherches scientifiques), un échange entre les disciplines, sinon une (inter)-(trans)-(multi)-disciplinarité .

    Je crois que la confusion vient lorsque l’on entend les Sciences du web au lieu de LA science du web. Ce qui pourrait conduire à la question suivante : qu’est-ce que la science du web apporte aux sciences ?(à la biologie par exemple ;-))(à la connaissance ? à l’information ?) et in fine à l’humanité.

    Pour ma part je trouve votre post très constructif et pas du tout désagréable. Pour répondre à votre question, oui, nous avons assisté à des présentations de travaux de recherches ;-), mais pas encore fait de synthèses. Vous retrouverez des comptes rendus ici :

    http://www.websci09.org/proceedings/

    Sinon, je ne vois pas en quoi des travaux de recherches doivent être « stimulants » pour être scientifiquement valides ?

    Pour info, dans le cadre du Master AIW à Paris, il y a des clubs actifs autour de 4 thématiques (Pour en savoir plus : http://masterwebscience.org/Clubs%20actifs)

    Mathieu

    30 mars 2009 at 10:02


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :